Qu’est-ce que le Coaching Comportemental et Cognitif ?

Mai 20, 2019 | Articles, Coaching | 0 commentaires

Encore peu répandu en France, le Coaching Comportemental et Cognitif est actuellement en plein essor dans les pays anglo-saxons. Et cet engouement est légitime. Car cette forme d’accompagnement allie avantageusement l’efficience de la méthodologie du coaching “classique” et la puissance des neurosciences. Pour cela, le Coaching Comportemental et Cognitif s’appuie sur des concepts et des méthodologies validées scientifiquement. Gage d’efficacité et de sérieux, cette approche séduit les personnes souhaitant progresser personnellement, grâce à une méthodologie aux fondements établis.

1. Qu’est ce que le Coaching Comportemental et Cognitif ?

Le Coaching Comportemental et Cognitif est, avant toute chose, un accompagnement de coaching. Pour mieux comprendre la démarche du coaching en général, je vous invite à commencer par lire l’article que j’ai écrit à ce sujet.

Le Coaching Comportemental et Cognitif (CCC) utilise les process du coaching « classique » et y adjoint des méthodes scientifiques, directement issues des Thérapies Comportementales et Cognitives (TCC). En effet, il en utilise très largement les concepts, les outils et les techniques. Pour cela, il les transpose, bien-sûr, au contexte et enjeux du coaching (atteinte d’objectifs, évolution personnelle, épanouissement…). Grâce à ce référentiel précis, le Coaching Comportemental entre Cognitif permet aux coachés d’atteindre des buts préalablement fixés avec leur coach. Comment ? Tout simplement en déjouant les “pièges cognitifs” posés par leur esprit, qui les empêchent d’avancer comme ils le souhaitent.

2. Les spécificités de cette forme de coaching

Le CCC part du principe que ce sont nos pensées qui, les premières, nous dictent nos émotions et nos comportements. Lorsque notre comportement nous empêche d’atteindre nos objectifs, c’est en réalité qu’une émotion, et avant elle, une pensée négative, l’ont provoqué.

Pour illustrer cela, prenons l’exemple très simplifié d’un écrivain qui rencontre le syndrome de la page blanche. Il a beau se placer devant son ordinateur, il est bloqué et ne parvient pas à écrire (comportement). Au fil du coaching, il prend conscience que ce comportement découle d’une émotion, la peur de l’échec. Et que cette peur est elle-même liée à une pensée. “Si je suis publié, je subirais des commentaires négatifs de la part de critiques littéraires. Et je ne le supporterais pas”. C’est bien cette pensée, “dysfonctionnelle”, car non vérifiable et allant à l’encontre de son intérêt, qui l’empêche d’agir comme il le souhaiterait.

3. Des axes de travail validés par la science

Le CCC permet donc au coaché d’atteindre ses objectifs en travaillant sur le lien entre ses pensées (cognitif) et ses comportements. Côté cognitif, le CCC aide le coaché à prendre conscience que certaines de ses pensées sont, à son insu, erronées. On appelle ces pensées les croyances limitantes, la distorsion cognitive et les pensées automatiques. Puis, il l’aide à mettre en place un mode de pensée plus adapté. Ceci dans le but de provoquer des émotions et des comportements aidants pour atteindre ses objectifs. Côté comportements, le CCC aide le coaché à “désapprendre” des modes de fonctionnement automatiques qui le desservent. Ce qui lui permet ensuite “d’apprendre” de nouveaux fonctionnements, essentiels à sa réussite. Pour cela, le coaché est tout d’abord invité à réaliser des exercices de réflexion en lien avec sa problématique. Puis il établit un plan d’actions opérationnelles, et enfin, il met ces actions en place au quotidien.

4. Le lien entre Coaching Comportemental et Cognitif et neurosciences

L’efficacité du Coaching Comportemental et Cognitif est rendue possible grâce à la neuroplasticité de notre cerveau. La neuroplasticité est la capacité de notre cerveau de créer de nouveaux réseaux de neurones ou de les réorganiser tout au long de notre vie, en fonction de nos expériences et de notre vécu. C’est en fait cette neuroplasticité qui nous permet d’apprendre et d’acquérir des compétences dans des domaines qui nous étaient jusqu’alors inconnus. Et cela car notre cerveau se reconfigure et s’adapte en permanence, en fonction de nos besoins. Les techniques utilisées par le CCC s’appuie sur la neuroplasticité. En la stimulant, elles permettent au coaché de remplacer d’anciens comportements contre-productifs par de nouveaux comportements aidants. Une fois intégrés, ces nouveaux comportements lui permettent de surmonter les difficultés qui l’empêchent d’avancer, et d’atteindre ses objectifs.

5. Indications du Coaching Comportemental et Cognitif

Le CCCest particulièrement adapté pour répondre à des problématiques liées aux émotions et aux représentations de soi, des autres et du monde. Plus concrètement, le CCC s’applique avec pertinence à ces thématiques, domaines personnel et professionnel confondus :

  • Gestion du stress et des émotions,
  • Estime de soi, confiance en soi
  • Prise de décision, peur du risque/de l’échec
  • Bien-être, quête de sens, harmonie & alignement

6. Différences avec les Thérapies Comportementales et Cognitives

Bien qu’il s’inspire des TCC, le CCC n’est en rien une thérapie. Car même s’il en reprend les méthodes, il n’a ni les mêmes finalités ni le même cadre. En effet, le CCC n’a pas pour vocation de traiter des pathologies psychiques ou des problématiques personnelles “profondes” et douloureuses. Il a principalement pour but d’aider le coaché à atteindre une série d’objectifs préalablement fixés. Et ceci en s’appuyant sur la science, pour l’aider à faire évoluer ses croyances et ses comportements favorablement.

Le Coaching Comportement et Cognitif est donc une approche intégrative, alliant respect de l’individualité du coaché et méthodologie scientifique. Il s’adresse avant tout aux personnes rencontrant des difficultés à atteindre leurs objectifs, qui souhaitent bénéficier d’un accompagnement à la fois rationnel, ouvert et bienveillant.

Coach Comportemental et Cognitif et Mindfulness, je propose des accompagnements de coaching à distance (en ligne), basés sur cette spécialité. N’hésitez pas à m’écrire pour échanger avec moi à ce sujet… Ou à vous inscrire directement si vous en avez l’impulsion !

Le micro-coaching ? Je vous explique !

Le micro-coaching ? Je vous explique !

Le micro-coaching, c’est une idée qui me trottait dans la tête depuis un bon moment. Quand elle a germé, il y a de cela 2 ans, j’y ai immédiatement cru à fond. Et pourtant, j’ai mis plusieurs années avant de proposer officiellement ce service de coaching un peu...

lire plus
Je surmonte mes points faibles

Je surmonte mes points faibles

Et si vous surmontiez vos points faibles en capitalisant sur les points forts que vous possédez déjà ? Si ça vous tente, cet exercice vous y aidera !

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 19 =