Chez le psy : la 1ère séance

Après avoir choisi un psy et fixé un rendez-vous, il est temps de vous rendre à votre première séance. Même si vous vous sentez plutôt confiant dans votre décision d’entreprendre une thérapie, il est normal que vous ayez des appréhensions à l’égard de cette première rencontre, surtout si vous n’avez jamais suivi de thérapie auparavant et que vous ne savez pas à quoi vous attendre. N’oubliez pas, cependant, que le but de la première séance est de vous aider, vous et votre psy, à faire connaissance et à décider si vous pensez que la relation et l’orientation thérapeutiques seront les bonnes. Bien que la rencontre avec un nouveau thérapeute soit souvent stressante, c’est une étape décisive de votre cheminement vers le bien-être.

Dans cet article :

Je suis nerveux à l’idée de commencer une thérapie. Est-ce normal ?

Absolument. La décision d’entreprendre une thérapie est rarement prise à la va-vite, et la perspective de partager vos pensées et vos sentiments les plus intimes avec un étranger peut provoquer des sentiments de scepticisme, d’appréhension ou d’anxiété. Vous pouvez, si vous le souhaitez, partager ces sentiments avec votre psy lors de votre première séance, mais vous n’y êtes pas obligé. En règle générale, l’anxiété qui précède la séance s’estompe à mesure que vous apprenez à connaître votre thérapeute et le processus et que vous commencez à observer des résultats concrets au fil des semaines. Si vous continuez à vous sentir anxieux vis-à-vis de la thérapie, même après plusieurs séances, il peut être judicieux de faire le point avec votre psy à ce sujet.

Dois-je me préparer à ma première séance ?

Préparer votre 1er rendez-vous en réfléchissant aux questions que vous voulez aborder, aux informations pertinentes que vous pensez devoir partager avec votre thérapeute et à ce que vous espérez retirer de votre première séance peut vous aider à vous sentir plus à l’aise. Si le cabinet se trouve dans un endroit où vous n’êtes jamais allé auparavant, il peut aussi être facilitant de planifier votre itinéraire.

Puis-je venir avec quelqu’un à mon rendez-vous ?

Si vous souhaitez venir au rendez-vous avec un ami ou un membre de votre famille, vous êtes tout à fait libre de le faire, mais sa présence s’arrêtera souvent à la salle d’attente. En effet, en psychothérapie individuelle, il n’est pas courant, voire pas recommandé, de demander à un proche d’assister à la séance. Certains thérapeutes considèrent la thérapie comme un échange privé et confidentiel entre eux et le patient, et ils hésitent souvent à permettre à quelqu’un d’autre d’être présent. En revanche, d’autres thérapeutes peuvent être plus ouverts à l’idée. Si vous souhaitez impérativement que quelqu’un d’autre assiste à votre séance, posez la question à votre psy au préalable ; il vous fera savoir s’il y est disposé.

Que me demandera un psy lors de ma première séance ?

Les premières séances portent généralement sur les grandes lignes de votre situation : ce qui vous amène à entreprendre une thérapie, votre parcours et l’orientation thérapeutique dont vous pourrez bénéficier avec votre thérapeute. Vous pouvez vous attendre à ce que votre psy vous pose des questions sur ce qui vous a incité, spécifiquement, à vous lancer dans une thérapie, sur vos attentes vis-à-vis de ce traitement, sur une brève description de votre histoire et sur votre expérience passée de la thérapie. Il peut également vous informer sur sa propre orientation thérapeutique, résumer ce que vous avez partagé et donner son avis sur la compatibilité entre vos difficultés et la forme de psychothérapie qu’il propose.

Mon psy me posera-t-il des questions sur ma famille ?

La plupart des thérapeutes vous poseront des questions sur vos antécédents familiaux en matière de santé mentale, de manière directe ou indirecte, mais pas nécessairement dès de la première séance. Comme de nombreux troubles mentaux ont des composantes génétiques, le fait de connaître les antécédents familiaux d’un client en matière de dépression, de toxicomanie, d’anxiété ou autre, peut donner des indices importants sur ses difficultés actuelles. La manière dont votre thérapeute abordera cette question dépendra de son orientation thérapeutique ou de ses préférences personnelles.

Comment savoir si mon psy me convient ?

Il n’y a pas de moyen infaillible de savoir si un thérapeute vous convient, mais la plupart des personnes “le sentent”. Si vous n’en êtes pas sûr après la 1re séance, posez-vous la question : vous êtes-vous senti à l’aise lors des échanges avec le thérapeute ? Avez-vous établi une relation de confiance avec lui ? Avez-vous eu l’impression qu’il était digne de confiance, bienveillant et respectueux ? A-t-il semblé attentif à vos préoccupations et était-il concentré sur ce que vous disiez ? Si la réponse à ces questions est oui, cela peut indiquer que vous puissiez établir une alliance thérapeutique solide avec ce professionnel ; si vous avez principalement répondu non, il est peut-être préférable de continuer à chercher.

Est-ce que je peux pleurer pendant la thérapie ?

Il est tout à fait normal de pleurer pendant une psychothérapie. Les thérapeutes sont formés pour gérer les émotions difficiles de leurs patients ; si vous vous mettez à pleurer, tout thérapeute compétent vous répondra avec empathie et sans vous juger. Si vous vous sentez gêné de pleurer, vous pouvez également en parler à votre thérapeute ; il peut vous aider à comprendre pourquoi les pleurs suscitent ce sentiment. À l’inverse, de nombreux clients aimeraient pouvoir pleurer en thérapie, mais se sentent incapables de le faire. L’exploration de ce « blocage émotionnel » avec votre thérapeute peut également être un bon moyen de faire des progrès.

Dois-je payer avant ou après la séance ?

Les thérapeutes ont des avis différents concernant le moment et la manière dont ils préfèrent être payés ; si votre thérapeute n’aborde pas la question du paiement lors de la première séance, n’hésitez pas à lui poser la question. Certains thérapeutes font également payer leurs clients pour plusieurs séances à l’avance ; de cette façon, le thérapeute et le client évitent l’expérience gênante de devoir discuter du paiement après une séance particulièrement difficile.

Que dois-je espérer retirer de ma première séance de thérapie ?

Cette première séance doit vous permettre de savoir si vous et votre thérapeute êtes compatibles, si vous souhaitez continuer à le consulter et ce que vous pouvez espérer retirer de votre collaboration. Vous devez en ressortir avec des réponses à vos principales interrogations et avoir une idée générale de l’approche de votre psy. Ne vous attendez pas à vous sentir totalement mieux ou à résoudre vos problèmes immédiatement, car cela prend souvent plusieurs séances.


Article suivant : Au cours de la psychothérapie, des limites à respecter

Où me
trouver ?

Adresse du cabinet

12 quai Duguay Trouin
35000 Rennes 

=

Métro / bus

Station République

=

Téléphone

0682120174