Coaching de vie ou psychothérapie, quelles différences et comment choisir ?

Fév 4, 2019 | Articles | 0 commentaires

Consulter un coach de vie ou aller voir un psy ? La frontière entre coaching de vie et psychothérapie est encore floue pour beaucoup de personnes. Toutefois, la différence entre ces deux approches s’explique assez bien. Voici un bref résumé qui pourra, je l’espère, éclairer ceux qui se posent la question.

1. Coaching de vie et psychothérapie : des points communs

Tout d’abord, inutile de nier l’évidence : oui, la psychothérapie et le coaching de vie ont des points communs. Et notamment un de taille : aider une personne à se sentir mieux. Ils partagent également l’usage du questionnement, de l’écoute active et de la reformulation.

2. La vocation du coaching de vie est d’atteindre un objectif

La psychothérapie a pour but de guérir (une souffrance ou un trouble psychologique). A l’inverse, le coaching a pour vocation d’aider une personne à atteindre un objectif qui lui tient à cœur. La psychothérapie s’attarde sur le « pourquoi » (sur la cause du problème, notamment en explorant le passé du patient). Le coaching se concentre sur le « comment ». Et plus précisément sur les actions à mettre en place pour dépasser les obstacles qui entravent l’atteinte de l’objectif dont il est question.

3. Le coaching : pas le même public que la psychothérapie

Au-delà des méthodes utilisées, qui ne sont pas les mêmes, ces deux approches s’adressent également à des publics différents. Côté coaching, des clients en quête d’un quotidien plus épanouissant. Côté psychothérapie, des patients ressentant un mal-être profond, de l’anxiété sérieuse ou présentant des troubles, voir des pathologies mentales.

4. Le coaching, un complément à la psychothérapie ?

Cependant, rien n’est jamais tout noir ou tout blanc. Ces propos, assez schématiques, sont à nuancer. En effet, bien que le coaching ne puisse en aucun cas se substituer à la psychothérapie, il peut y être complémentaire et avoir un impact positif sur l’amélioration de l’état du client.  Cela en s’attachant à travailler sur un point bien précis et déterminé à l’avance. De la même manière, un client ayant entamé une démarche de coaching pourra décider de recourir à la psychothérapie. Et cela dans le cas où les obstacles qu’il rencontre se révéleraient trop profonds ou trop douloureux pour être dépassés grâce au coaching.

J’ajouterai également qu’il est finalement du ressort du coach et du psychothérapeute de déterminer si l’accompagnement qu’ils proposent est adapté à la situation de la personne qui souhaite recourir à leurs services. Cela nécessite donc, pour l’un comme pour l’autre, d’être pleinement conscients de leurs limites et d’accepter que leur accompagnement ne soit pas une réponse universelle aux problèmes de tout un chacun.

[ EXERCICE ] Mon check-up émotionnel au travail

[ EXERCICE ] Mon check-up émotionnel au travail

Débordé de boulot et besoin de faire un point sur votre rapport à votre travail ? Stressé à l’idée d’y aller le matin et envie de prendre du recul ? Cet exercice vous aidera à faire le point sur ce que vous ressentez vis-à-vis de votre vie professionnelle et vous donnera l’impulsion de faire changer les choses, si vous le souhaitez et le pouvez !

lire plus
ATTENTION aux idées reçues sur l’optimisme !

ATTENTION aux idées reçues sur l’optimisme !

La pensée positive... Un concept qui sonne particulièrement creux en ces temps pleins d'émotions contradictoires. Mais surtout, un concept tellement en vogue que voir le verre à moitié plein est presque devenu une obligation sociale, et que les personnes qui n’en sont...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 5 =